Contactez-nous
← Retour aux Whitepapers

Maintenir la qualité de l’enseignement supérieur grâce à une gestion efficace de l’espace

  • Education

Contactez Baptiste pour plus d’informations: baptiste@measuremen.io ou +33622774880

measuremen-education-area

Maintenir la qualité de l’enseignement supérieur grâce à une gestion efficace de l’espace

Au début de chaque semestre, c’était toujours un plaisir de voir des étudiants enthousiastes se rendre à leurs cours dans d’impressionnants bâtiments , prêts à faire leurs premiers pas dans leur carrière universitaire. Mais aujourd’hui, les campus sont déserts. Le virus a eu un impact massif sur l’utilisation de nos espaces. Les cours en présentiels sont pour la plupart, remplacés par des cours en ligne surveillés depuis des chambres et les tables de cuisine, et la collaboration s’arrête principalement à l’échange de courriels et le partage de liens vidéos. Professeurs, étudiants et collaborateurs doivent tous apprendre, collaborer, travailler et se détendre différemment. Selon la chaire de gestion de l’université d’Amsterdam, le manque d’interaction en face à face a considérablement affecté la qualité de l’enseignement supérieur. Non seulement la qualité des cours s’est détériorée, mais l’expérience de la vie étudiante, l’auto-apprentissage et le travail en collaboration ont également connu une chute. De nombreux étudiants vivent avec un budget limité dans un appartement d’une seule pièce et manquent d’équipements tels qu’un bureau, une chaise, une connexion Wifi stable; De nombreux étudiants meurent d’envie de sortir de chez eux et d’étudier à l’université, mais les bâtiments de l’université ont une capacité limitée pour répondre à ce besoin, parfois à peine 30 % de leur capacité usuelle. De nombreuses écoles craignent désormais les abandons, car le manque d’intégration académique et sociale est un indicateur majeur des performances des étudiants. Comment les universités pourraient-elles donc utiliser efficacement leurs locaux pour maintenir la qualité de l’enseignement supérieur ?

Des bâtiments vides

De nombreux cours, si ce n’est tous, sont désormais dispensés en ligne. Les étudiants et les enseignants y assistent et donnent des cours depuis leur domicile. Le premier effet de cette évolution est que les bâtiments universitaires sont relativement vides. Des bâtiments vides certes mais ouverts entraînent de nombreux frais devenus moins probants en matière de chauffage, de nettoyage, d’entretien, etc. La fermeture de certains bâtiments ou étages réduira les dépenses globales du bâtiment.

Vous souhaitez lire cet article dans son intégralité ?
Recevez le dans votre boite mail !

Votre nom*
Hidden
Hidden
Hidden
Hidden
Privacy*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Contactez Baptiste pour plus d’informations: baptiste@measuremen.io ou +33622774880

Faites défiler vers le haut